25 mai 2008

Marcel Aymé - Le Chemin des Ecoliers

"Vaincus, Nom de Dieu. Dire qu'on en est là, nous la France. Je ne peux pas le croire. Quand j'y pense, misère, à la France, je me la revois du temps que j'étais môme, à la communale, que je la dessinais sur mon cahier de cartes. Foutue comme pas une femme au monde, avec ses belles petites formes fines, son joli museau tendu sur la mer, ses rivières bleues comme des veines de jeune fille, les préfectures et autres villes, et des voies ferrées qui partaient de Paris comme des coups de frisson"

Posté par Supertzar à 12:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Marcel Aymé - Le Chemin des Ecoliers

    cartographie

    une belle géographie littéraire ! originale! on attend la suite du feuilleton !

    Posté par canard-bleu, 12 juin 2008 à 19:28 | | Répondre
Nouveau commentaire